> Théâtre 13 / Seine Escales

TRANSSIBÉRIEN JE SUIS

(Faut-il, à tout prix, réaliser ses rêves ?)
texte et mise en scène Philippe Fenwick

1h30 sans entracte

25 février 2016 > 28 février 2016

du jeudi au samedi à 20h - le dimanche à 16h (les représentations des 23 et 24 février ont été annulées)

Photo Photo Photos transsibçrien je suis@philippe arestan (2) Photos transsibçrien je suis@philippe arestan (3) Photos transsibçrien je suis@philippe arestan (9) Photos transsibçrien je suis@philippe arestan (11) Photos transsibçrien je suis@philippe arestan (18)

Epopée scénique et hybride - Création

Chronique d'un rêve écorné. Dans cette autofiction, jouant de la dérision, Philippe Fenwick retrace la course d'obstacles que fut la mise en oeuvre de son projet le plus fou : un spectacle itinérant de Brest à Vladivostok. Et si la vie n'était pas qu'un songe...


 

Tout commence en Dramatie dans cette autofiction. À la mort de son père, Fenwick décide de se lancer dans la plus grande aventure théâtrale itinérante jamais réalisée, de Brest à Vladivostok en passant par Marseille. La pièce raconte l’épopée kafkaïenne du metteur en scène pour rendre possible ce voyage irrésistible vers la Russie.

Dans ce projet, Fenwick rencontre son double : Jacques Mercier, chanteur de music-hall au chômage qui rêve de partir jusqu’à Vladivostok, mais qui ne quittera jamais son salon brestois. Assis sur une chaise, il s’imagine dans le Transsibérien. Il part en tournée mondiale avec sa voisine, qui devient dans sa mythologie intérieure,
l’acrobate Sonia. Jacques Mercier disparaît mystérieusement en janvier 1983, à l’intérieur même de sa chambre.
On ne l’a jamais revu. Aujourd’hui encore – trente ans après – personne ne sait ce qui s’est passé…

Une autofiction où les frontières se brouillent entre la réalité et la fiction, les arts et les langues, dans la veine pure de ce que Philippe Fenwick appelle son « théâtre vivant ». Les certitudes volent en éclat, bousculées
par beaucoup de finesse, un humour décapant et un zeste de magie.



Ce spectacle est la continuité de On a fait tout ce qu’on a pu mais tout s’est passé comme d’habitude accueilli en 2013 au Théâtre 13 / Seine :

Un spectacle foutraque, agité, fait de bric et de broc parfois, mais prenant. Regards.org
On rit noir dans ce spectacle faussement léger, mais on rit beaucoup, cela conserve les rêves intacts. Toutelaculture.com
Difficile de décrire ce spectacle tant il est riche en informations et en émotions, c’est une expérience à vivre. Courez-y ! Théâtres.com
Un spectacle mélangeant adroitement les genres et les exercices de style, un texte d’une intensité comme il s’en produit peu, une mise en scène irrésistible et inventive. La Théâtrothèque.com


Découvrir le site de la compagnie