> Théâtre 13 / Seine Théâtre - Prix Théâtre 13

PRIX THÉÂTRE 13 / JEUNES METTEURS EN SCÈNE 2017

12ème édition

Agathe

Bandeau agathe

mardi 20 juin et mercredi 21 juin à 20h
Comédie dramatique mutualiste
Agathe et la chose commune
texte et mise en scène Gaëtan Gauvain
Compagnie Et rien d'autre


1h sans entracte – à partir de 12 ans


Le destin de la Sécurité Sociale imaginé à travers celui d'une famille

Agathe, retraitée de la Sécurité Sociale, reçoit sa famille et se souvient de sa rencontre avec son mari. Tous deux ont fait adopter au sein même de leur foyer les valeurs mutualistes auxquelles ils adhéraient. Au cours du repas, les souvenirs d’Agathe resurgissent et s’entremêlent à la réalité.

Agathe, retraitée de la Sécurité Sociale, reçoit sa famille et s’apprête à accueillir le nouveau compagnon de sa petite-fille. Cet événement lui rappelle sa rencontre avec son mari qui, croyant aux valeurs mutualistes, a fait adopté un système de cotisations au sein même de leur foyer.
Tandis que les désaccords avec son gendre sur ce fonctionnement se réveillent, les souvenirs d’Agathe resurgissent et s’entremêlent à la réalité. Envahie petit à petit par son passé, elle s’accroche au contact qu’elle entretient avec les siens, dans l’espoir de rester avec eux et de continuer à faire vivre les valeurs qui lui sont chères.
Ses proches sont alors partagés entre la compassion et la nécessité de gérer un fonctionnement qu'ils n'ont pas imaginé et dont ils doivent s’emparer. Tous différents, ils débattent alors entre eux de l’héritage qu’on leur a laissé et de la façon de le réinventer.
La pièce est un parallèle entre la perte de la mémoire et la fin d’une certaine façon d’envisager la collectivité. Elle démontre qu’un système, par son existence même, est voué à disparaître et que cette extinction est l’occasion d’un nouveau paradigme.

« La mémoire est une aulne à laquelle se mesure la valeur des choses » James Salter


avec Sylvie Artel (Agathe), Marine Benech (Isabelle), Jonathan Salmon (Louis), Paul Menage (Le nouveau), Laurence Devilleger (Laurence), Léa Fernandes (Léa), Apolline Martinelli (Jeanne), Sébastien Portier (Gilles)
Lumières Laurent Labarrère, Vidéo et régie plateau Colin Bernard, Assistante à la mise en scène Lucie Rota
Production Compagnie Et rien d'autre, avec le soutien du centre Jean Vilar de Champigny-sur-Marne et de l'Espace Sorano de Vincennes


Gaëtan Gauvain
Après avoir suivi le cours d'initiation à l'École Internationale Jacques Lecoq, Gaëtan Gauvain se forme durant deux ans à l'École Internationale Saidi Lassaâd à Bruxelles puis intègre l'École du Studio d'Asnières.
Après ses études, il rencontre Loïc Nebreda et s’intéresse à la fabrication du masque. En tant que comédien, il travaille avec la compagnie Ecknobuls sur Shakespeare et joue Macbeth, avec Les Transformateurs, il participe à la création des Constructeurs, spectacle hommage au cinéma muet et au burlesque.
Dès 2009, il participe à la création du LAABO, compagnie dirigée par Anne Astolfe et dont le travail est basée sur l'écriture collective ainsi que des enquêtes approfondies sur le monde du travail. En résulte deux créations : Hold On, spectacle sur les conditions de travail dans les centres d’appel téléphoniques et (Ex)-Limen, sur le phénomène de la placardisation. Cette année, il participe aussi à l’expérience Rush, forme évolutive sur l’actualité.
Le travail de recherche avec Le LAABO, l'amène à l'écriture. Il intervient aussi comme metteur en scène sur le spectacle musical 3 Drôles de Gammes. Depuis 2009, il enseigne également le théâtre. Il est actuellement professeur au Conservatoire de Champigny-sur-Marne et intervenant dans le cadre des options théâtre pour le compte de la Ferme du Buisson.