> Théâtre 13 / Seine Lectures

LES MARDIS-MIDI

Le Projet

Luisa-campanile


16 janvier 2018 à 12h30
Le Projet 

Texte de Luisa Campanile 

Sélection du comité de lecture tout public des Écrivains Associés du Théâtre (E.A.T)
Maquette de Hubert Bolduc 

Finaliste 2016 du Prix Théâtre 13 / Jeunes metteurs en scène

Les objets disparaissent.

Les moyens disparaissent.

Les élèves disparaissent aussi.
L’école finalement disparaîtra.

Le leçon de littérature de cette pièce ne se conclura jamais. Peut-on encore dire dommage ?

Une tragédie contemporaine autour du désarroi et de l’impuissance d’une professeure face à des élèves absents et une institution omniprésente.


Luisa Campanile autrice
Luisa Campanile, italienne et suisse, obtient en 1996 une licence en psychologie à l’Université de Genève, puis suit une formation de comédienne au Conservatoire d’Art dramatique de Lausanne.
En 1998, elle est assistante à la mise en scène au Piccolo Teatro di Milano. Pendant dix ans, elle dirige sa compagnie de création théâtrale le Collectif Iter. Elle collabore également en tant que journaliste pour différents médias. Depuis 2006, elle enseigne le théâtre aux étudiants du secondaire II pour l’État de Genève.
Bibliographie sélective (théâtre)
- Commande du Globthéâtre de Bordeaux pour Paysages Nomades #4, 2017.

- La Friche, L’École des Loisirs, novembre 2016.

- Le Lion d’Abyssinie nous regarde, Presse Électroniques de France, mars 2014.
- La Mandragore, revue Variations, 2012.

Hubert Bolduc metteur en scène
Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec, il a travaillé dans plus d’une vingtaine de productions théâtrales comme comédien avec les metteurs en scène de Québec Marie-Josée Bastien, Lorraine Côté, Fabien Cloutier et Patric Saucier. Au Théâtre Premier Acte, il était de la distribution de ...Et autres effets secondaires, une création collective Des miettes dans la caboche, jeune compagnie théâtrale dont il est co-fondateur.
Sa compagnie compte maintenant cinq spectacles à son actif. Il est aussi chanteur dans des projets musicaux dont la comédie musicale Les 4 Filles du Docteur March dirigée par Robert Marien et Sergine Dumais-Beck (Théâtre La Bordée, 2012). Il passe à la mise en scène avec sa première création Noyez- moi, dans le cadre du concours des Jeunes metteurs en scène du Théâtre 13 (2016). Il a participé à plusieurs stages de jeu avec le Théâtre du Frêne en France. Il s’est aussi greffé sur une troupe d’improvisateurs et se produit sur plusieurs scènes parisiennes dans des soirées d’improvisation théâtrale.