> Théâtre 13 / Seine Théâtre

LA DISCRÈTE AMOUREUSE

de Felix Lope de Vega - création en France
mise en scène Justine Heynemann

Générique

Avec
Eléonore Arnaud (Gérarda),
Florian Choquart (Hernando),
Pablo Penamaria (Doristéo),
Jean-Philippe Puymartin (Capitaine Bernardo),
Anne-Clotilde Rampon (Fénisa),
Thomas Soliveres (Lucindo)
Françoise Thuries (Bélisa)


Traduction Benjamin Penamaria, Adaptation Justine  Heynemann et Benjamin Penamaria, Assistant à la mise en scène Pauline Susini, Collaboration dramaturgie / travail préparatoire Tiphaine Gentilleau, Musique Pablo Penamaria,  Création lumière Rémi Nicolas Scénographie Camille Duchemin, Costumes Camille Aït Allouache.

Tourneur Antonin Coutouly / Book your Show, Chargée de production Caroline Pellerin, Assistant de production Guillaume Alberny

Coproduction Soy Création et Nopog Productions, avec le soutien du Théâtre de L’Aventure / Ermont, de l'Adami et la participation artistique du Jeune Théâtre National. Spectacle créé en collaboration avec le Théâtre 13 / Paris.

Remerciements aux élèves de la Cuisine, à Paris Habitat, à Julien Banes et à Caroline Huppert.


Justine Heynemann

Étudiante en hypokhâgne puis en lettres modernes, Justine Heynemann est lauréate à l’âge de vingt ans d’un concours organisé par la Fondation de France. Grâce à cette bourse, Justine crée la compagnie Soy création. Forte de cette expérience, elle met en scène La Ronde au Théâtre du Lucernaire. S’en suivent alors plusieurs spectacles qui ont comme point commun d’être des classiques revisités : Le Misanthrope de Molière (joué une centaine de fois, au Lucernaire, Festival d’ Avignon puis en tournée), Louison de Musset, Andromaque de Racine, et enfin Les Cuisinières, adaptation d’une pièce de Goldoni (Théâtre 13, reprise au CDN de Nice, puis tournée.).
Avec Les Cuisinières, c’est l’appréhension d’une production plus conséquente (quatorze artistes sur scène) et Justine s’essaye au mélange des genres, puisque trois musiciens sont présents sur scène et que musiques, danses et chansons viennent ponctuer le spectacle.
Puis c’est la rencontre avec le théâtre contemporain : Bakou et les adultes de Jean-Gabriel Nordman (Théâtre du Rond Point et tournées), Annabelle et Zina de Christian Rullier (Guadeloupe), Je vous salue mamie de Sophie Arthur (Théâtre La Bruyère à Paris), Les nuages retournent à la maison de Laura Forti (Festival d’Avignon.)
Suite à cette découverte des écritures contemporaines, Justine écrit Rose Bonbon, sa première pièce pour laquelle elle reçoit l’aide de la fondation Beaumarchais. Elle la met alors en scène et le spectacle se jouera au Festival d’Avignon et en tournée. En 2012 elle met en scène Les chagrins blancs (création collective) au Théâtre Mouffetard, puis Le torticolis de la girafe de Carine Lacroix au Théâtre du Rond Point.
En 2008, pour les 300 ans des éditions Stock, elle réalise avec Artur Pais une nouvelle traduction de La Ronde d’Arthur Schnitzler. Elle met en scène cette nouvelle version au Théâtre Edouard 7, avec dans les rôles principaux des auteurs des éditions Stock tels que Pierre-Louis Basse, Laurence Tardieu, Pascal Roze, Bernard Chapuis ou Colombe Schneck.
En 2006, Justine Heynemann et la compagnie Soy Création ouvrent La Cuisine, un lieu parisien de rencontres et de répétitions où sont dispensés stages et cours de théâtres.
Justine Heynemann est également directrice de casting pour le cinéma et la télévision. Elle a collaboré, entre autre, avec John Malkovitch et Jean-Michel Ribes. Elle a réalisé plusieurs courts métrages.