> Théâtre 13 / Seine Escales

FESTIVAL DON QUIJOTE

en espagnol surtitré français

1h30 sans entracte

21 novembre 2017 > 26 novembre 2017

du mardi au samedi à 20h - le dimanche à 16h

Laternura_17(web) Tdlc sue•o_205_foto luis castilla_elnorte(web) Nada_que_perder_copy daniel martínez(web) Tierra_de_fuego_2_web Triunfodeamor-naodamores-dossier_4web

Focus sur la scène madrilène

Le Théâtre 13 accueille Le Festival Don Quijote, un évènement culturel majeur autour du spectacle vivant d’Espagne et d’Amérique Latine. Il propose chaque automne une sélection de spectacles contemporains représentés pour la première fois en France. En 25 éditions, 247 spectacles provenant d’Espagne et d’Amérique Latine ont été représentés à Paris.



Mardi 21 novembre 2017 à 20h
1h30 sans entracte - à partir de 16 ans
Sueño (Rêve) de Andrés Lima
par le Teatro de la Ciudad (Madrid)
Comédie tragique de six amours et d’une mort.
Inspirée du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, cette pièce est une comédie qui cache une tragédie, celle de ne pas être aimé. Des personnages et des fragments d’histoires personnelles de l’auteur sont transposés dans des trames de comédies shakespeariennes.



Jeudi 23 novembre et vendredi 24 novembre 2017 à 20h
1h20 sans entracte - à partir de 16 ans
Tierra del fuego (Terre de Feu)
de Mario Diament - mise en scène Claudio Tolcachir
par les Producciones Teatrales Contemporáneas (Madrid)
Inspiré de faits réels, Terre de Feu raconte la rencontre, entre un Palestinien, auteur d’un attentat, et sa victime, une hôtesse de l’air Israélienne qui lui rend visite 22 ans après, dans la prison de Londres où il est incarcéré à perpétuité.


Samedi 25 novembre 2017 à 20h
1h40 sans entracte - à partir de 16 ans
Nada que perder (Rien à perdre)
de Quique et Yeray Bazo, Juanma Romero, Javier G. Yagüe.
Mise en scène Javier G. Yagüe
Par la compagnie Cuarta Pared (Madrid)
Un assassinat est le point de départ de cette pièce structurée en huit interrogatoires de suspects, d’avocats, de psychiatres, de patients, de patrons, d’employés, de parents et d’enfants, qui explorent les bas-fonds d’une société en crise, voire en décomposition.


Dimanche 26 novembre 2017 à 16h
1h10 sans entracte - à partir de 16 ans
Triunfo de amor (Triomphe d’amour)
texte et musique Juan del Enzina – mise en scène Ana Zamora
Par la compagnie Nao d’amores

Construite à partir de textes et musiques de Juan del Enzina, cette pièce est la révélation de la modernité des auteurs de la fin du 15ème  siècle connus sous le nom de Génération des Rois Catholiques, dont Juan del Enzina, a été chef de file puis considéré comme le père du théâtre espagnol.



En savoir plus sur le festival