> Théâtre 13 / Seine Théâtre

LE PHILOSOPHE ET LA PUTAIN

texte Jacques Rampal
mise en scène Elsa Royer

1h45 sans entracte / conseillé à partir de 12 ans

27 août 2015 > 4 octobre 2015

nouveaux horaires : du mardi au samedi à 20h, dimanche à 16h, relâche le lundi

Harioladio1(web) Harioladio2(web) Harioladio3(web) Harioladio3(web)

Comédie philosophique - création

Sous la plume enlevée de Jacques Rampal (auteur de Célimène et le Cardinal) Diogène, le plus joyeux et le plus iconoclaste des philosophes, ressort de son célèbre tonneau pour semer la pagaille parmi les penseurs grecs, les déesses de l’Olympe, et les étroits d’esprit de tous les temps.



Mêlant vérité historique, anachronisme, philosophie, humour et mythologie, Jacques Rampal nous entraîne avec Le Philosophe et la Putain à deux époques de la vie de Diogène : peu avant la mort d’Antisthène, fondateur de l’école cynique, qui ne voulait pas pour élève de cet indiscipliné chronique ; puis trente-sept ans plus tard, peu avant la mort de Diogène cette fois, lorsqu’il découvre en la prostituée Hariola, une déesse particulière… et qu’il avoue ses sentiments avant de s’éteindre, victime selon la légende des chiens auxquels il aimait tant se comparer.

La pièce voit défiler auprès du célèbre tonneau une galerie de personnages truculents : Platon et Antisthène, Cratès (disciple de Diogène) et sa femme Hipparchia, délirant couple de débauchés caustiques, et enfin Alexandre le Grand, qui a tout mais rêve d’être Diogène… Parmi ces personnages historiques, Hariola (Aphrodite déguisée) ajoute une touche de surnaturel, de fantaisie et d’ironie.

Et ces personnages flamboyants parlent en vers ! Des vers à la fois percutants et irrévérencieux, que Jacques Rampal sait si bien manier… Des vers qui donnent envie d’écouter avec émerveillement, qui rendent évidente la philosophie, et qui parfois se muent en chansons.